Rhumatisme cardiaque : une maladie cardio-vasculaire inquiétante

0
158
rhumatisme cardiaque

Généralement associées au vieillissement, les maladies cardio-vasculaires ont longtemps été considérées comme étant une mort naturelle. Toutefois, cela ne se limite pas aux personnes âgées, mais peut aussi atteindre les plus jeunes. Ce type de défaillance au niveau du cœur résulte d’une multitude de facteurs, et se présente sous diverses formes. Le rhumatisme cardiaque en fait partie. Il s’agit d’une maladie cardio-vasculaire particulièrement grave engendrée par une précédente maladie indépendante.

Qu’est-ce que le rhumatisme cardiaque ?

Le rhumatisme cardiaque se définit comme étant l’ensemble de troubles cardiaques. Cela peut se présenter de manière aiguë, c’est-à-dire à court terme ou alors de façon chronique ou à long terme. Dans la plupart des cas, la fièvre rhumatismale en est la principale cause. L’affection se manifeste souvent au de 10 à 20 ans à la suite de la précédente maladie. Cependant, toute personne ayant été victime de fièvre rhumatismale ne contracte pas forcément de rhumatisme cardiaque.

La fièvre rhumatismale est le résultat d’une infection bactérienne streptococcique. Il s’agit souvent d’une infection à streptocoque au niveau de la gorge ou alors de la scarlatine non traitée par des antibiotiques. Cette maladie peut être à l’origine d’une inflammation des tissus conjonctifs dans la totalité de l’organisme. Parmi cela, il y a le cœur, la peau, le cerveau ainsi que les articulations.

Les types de rhumatisme cardiaque

Un grand nombre des parties du cœur se trouve être victime de plusieurs lésions causée par la fièvre rhumatismale. Entre autres, il s’agit de l’enveloppe interne qui est l’endocarde ainsi que les valvules. Il existe un grand nombre de troubles cardiaques provoqué par la fièvre rhumatismale qui sont :

  • Le bloc cardiaque ;
  • La péricardite ;
  • Le bloc cardiaque ;
  • La valvulopathie.

Parmi les différentes formes de rhumatisme cardiaque, la plus répandue est celle qui touche les valvules cardiaques. Ce n’est que plusieurs années à la suite d’une fièvre rhumatismale que les symptômes et lésions valvulaires apparaissent. Malgré le fait que la fièvre rhumatismale puisse impacter n’importe quelle valvule cardiaque, la valvule mitrale est sans aucun doute la plus fréquente. Celle-ci se situe au milieu des deux cavités de la partie gauche du cœur. Par conséquent, cela engendre des lésions musculaires cardiaques, une sténose valvulaire ou alors une régurgitation valvulaire.

  1. Sténose valvulaire

Il s’agit d’un rétrécissement d’une valvule, ce qui occasionne une restriction par rapport la circulation sanguine.

  1. Régurgitation valvulaire

Cela se produit quand la cavité précédente connait une fuite de sang, ce qui contrarie le mécanisme qu’il se doit de suivre habituellement.

  1. Inflammation

La fièvre rhumatismale est à l’origine d’inflammation qui risque d’endommager le muscle cardiaque. Par ailleurs, l’aptitude du cœur à pomper efficacement le sang se trouve être compromise. La présence de troubles valvulaires entraine souvent au fil des années la fibrillation articulaire ou l’insuffisance cardiaque.

rhumatisme cardiaque

Facteurs à risque de rhumatisme cardiaque

La fièvre rhumatismale est particulièrement rare dans les pays développés. En outre, cela se retrouve le plus souvent aussi sain de communautés autochtones. Ensuite, il y a aussi les personnes qui sont originaires de pays dans lequel des infections à streptocoque sont assez fréquentes et répétitives.

Cette fièvre a la capacité de se présenter à n’importe quel âge. Cependant, cela se trouve être plus intense durant l’enfance notamment entre 5 et 15 ans. Afin de poser un diagnostic par rapport à cette maladie, une consultation médicale s’impose. Pour ce faire, la personne atteinte doit être soumise à un prélèvement de gorge. Cela constitue un moyen de détecter l’existence d’une infection à streptocoque. Par conséquent, plus de la moitié des personnes ayant souffert de fièvre rhumatismale contracte par la suite un rhumatisme cardiaque, soit 60%. Toutefois, le suivi d’un traitement aux antibiotiques permet d’empêcher ce type de complication.

Manifestations du rhumatisme cardiaque

Le rhumatisme cardiaque se manifeste de différentes manières. Parmi cela, l’on peut citer :

  • Une sensation douloureuse et inconfortable sur la poitrine ;
  • Palpitations cardiaques qui se caractérisent par un pouls rapide et irrégulier ;
  • Un souffle court ;
  • Enflure aux chevilles, aux pieds et à l’estomac ;
  • Vertiges, étourdissements ou des quasi-évanouissements ;
  • Faiblesse et fatigue.

Ainsi, si un individu présente l’un ou un grand nombre de ces symptômes il se doit de se soumettre à une consultation médicale. Cela constitue un moyen de recevoir un traitement médical précoce afin de soulager la douleur thoracique, les difficultés à respirer ainsi que les évanouissements. À l’heure actuelle, il n’existe pas encore de méthodes précises permettant de déterminer si la personne a déjà été victime d’une précédente infection. Toutefois, s’il s’agit d’une infection assez récente cela se retrouve grâce à un test sanguin. Par contre, si cela date de plusieurs années le médecin se base sur les affirmations du patient. Néanmoins, certains procédés permettent d’identifier l’état du cœur afin d’obtenir une évaluation par rapport à l’existence de lésions telles que la radiographie thoracique et l’échocardiogramme.

Rhumatisme cardiaque : les traitements adéquats

Dans certains cas, notamment pour les enfants et les jeunes adultes le traitement se fait dans le long terme. En effet, pour soigner une lésion causée par la fièvre rhumatismale ils doivent consommer des antibiotiques jusqu’à l’âge de 25 à 30 ans. Cela constitue un moyen d’éviter les risques de récidive ainsi qu’une évolution progressive de la maladie vers une endocardite infectieuse, une infection des valvules ou alors des parois cardiaques. Le suivi d’un traitement supplémentaire dépend du type de dommage subit par le cœur. Ainsi, la décision des méthodes de traitement se décide entre le patient et le médecin.

Sources:
https://www.planetesante.ch/Magazine/Cardiovasculaire/Hypertension/Les-maladies-du-coeur
https://www.coeuretavc.ca/coeur/problemes-de-sante/rhumatisme-cardiaque

Laisser un commentaire