Qu’est-ce-que la coxarthrose ?

0
205
la coxarthrose

La coxarthrose est un type d’arthrose. Il s’agit d’une pathologie articulaire chronique. C’est une maladie qui se caractérise par la dégradation du cartilage articulaire. D’ailleurs, il s’agit de la maladie articulaire la plus répandue. La coxarthrose quant à elle, désigne particulièrement une arthrose au niveau de la hanche. Elle touche l’articulation coxo-fémorale, c’est-à-dire celle qui relie le fémur et l’os coxal ou os iliaque. Lorsqu’elle se manifeste au niveau des deux hanches, on parle alors de coxarthrose bilatérale.

Les types de coxarthroses

On peut souvent distinguer deux types de coxarthroses :

  • On parle de coxarthrose primitive lorsqu’aucune cause particulière n’a été identifiée ;
  • D’un autre côté, il y a la coxarthrose secondaire, qui est le résultat d’un traumatisme, d’une malformation, de lésions ligamentaires, ou encore de maladie.

Les causes de la coxarthrose

Comme il a été mentionné précédemment, la coxarthrose primitive n’a pas de cause particulière. Depuis ce jour, le véritable processus de développement de ce type d’arthrose n’est pas toujours élucidé. Toutefois, il existe des facteurs prédisposants, qu’on verra dans les facteurs risque, qui pourraient être impliqués.

Quant à la coxarthrose secondaire, elle peut-être consécutive à :

  • Un traumatisme, telle qu’une luxation acquise de la hanche ;
  • Une malformation, comme une dysplasie ou/et dystrophie de la hanche, ainsi qu’une luxation congénitale;
  • Une maladie d’origine infectieuse, inflammatoire ou métabolique ;
  • Des lésions ligamentaires au niveau de l’articulation de la hanche.

Diagnostic de la coxarthrose

Le diagnostic d’une coxarthrose se base généralement sur :

  • Un examen clinique qui sera accompagné d’un interrogatoire. Cela permettra d’identifier les symptômes caractéristiques ;
  • Des examens d’imagerie médicale qui serviront à évaluer les causes possibles et l’état de l’articulation.

Qui sont les personnes concernés par la coxarthrose ?

L’arthrose est plus fréquente avec l’âge. Selon les experts, elle touche environ 3% de la population avant 45 ans, 65% après 65 ans et 80% après 80 ans. C’est une pathologie qui peut sévir à différents niveaux de notre organisme. La coxarthrose représenterait environ 10% des cas d’arthrose. Les coxarthroses secondaires se manifestent assez tôt, contrairement aux coxarthroses primitives qui n’apparaissent qu’après 60 ans. En effet, les coxarthroses secondaires peuvent surgir avant la trentaine.

Les facteurs risque de la coxarthrose

La coxarthrose peut être favorisée par divers facteurs :

  • L’âge ;
  • Les surcharges au niveau des articulations. Ces derniers peuvent être engendrées par le port régulier de charges lourdes ou la surcharge pondérale ;
  • Les troubles métaboliques, notamment le diabète et l’obésité ;
  • Les maladies articulaires comme l’ostéonécrose, la polyarthrite rhumatoïde, ou encore la chondrocalcinose ;
  • La présence d’antécédents familiaux d’arthrose.

Les symptômes de la coxarthrose

Nombreux sont les symptômes de la coxarthrose, on peut notamment citer :

  • Des difficultés à marcher à cause de la douleur à la hanche : le simple fait de monter ou de descendre les escaliers peut-être très douloureux. L’apparition d’une boiterie peut marquer l’évolution d’une coxarthrose;
  • Douleurs au niveau de la hanche: il s’agit du signe typique de la coxarthrose. Elle se situe au niveau du pli de l’aine. Ensuite, il irradie vers l’avant et l’arrière au niveau de la fesse et de la cuisse. Elle peut même se projeter vers le genou. Qualifiée de « mécanique », la douleur de la coxarthrose survient ou s’accentue durant l’effort. Elle s’atténue ou disparait pendant le repos ;
  • Raideur au niveau de l’articulation: cette raideur accompagne la douleur de la coxarthrose. Cette raideur est généralement marquée le matin, au réveil.

la coxarthrose

Comment traiter la coxarthrose

La coxarthrose est une pathologie chronique qui a besoin d’une prise en charge continu. Elle s’appuie sur un suivi médical et peut-être soutenu par :

  • L’usage d’une canne, si besoin ;
  • Un traitement médicamenteux à base d’antalgique. Cela permettra de soigner la douleur. L’usage de corticoïdes peut aussi être nécessaire ;
  • Le port d’orthèse, qui servira à soutenir la fonction articulaire ;
  • Un accompagnement diététique et nutritionnel en cas de surcharge pondérale ;
  • La chirurgie, si besoin. L’opération chirurgicale servira à corriger les défauts mécaniques articulaires. On peut aussi mettre en place une prothèse de la hanche.

Quand la prothèse totale de hanche s’impose

Lorsque la gêne ou les douleurs deviennent trop intenses, l’articulation doit être remplacée par une prothèse totale de la hanche. Cette dernière possède une durée de vie illimitée, sinon de 15 ans en moyenne. Les personnes qui ont recours à cette solution sont souvent âgées de plus de 60 ans. Toutefois, selon les études, les personnes qui portent une prothèse totale sont de plus en plus jeunes. Selon toujours les études, chaque personne est différente. Certains individus n’auront jamais besoin d’une prothèse même avec une articulation qui semble très dégradée. Tandis que d’autres doivent y recourir dès la cinquantaine.

Par ailleurs, mettre en place une prothèse totale de la hanche nécessite au moins une semaine d’hospitalisation. Ensuite, la personne devra suivre une éducation de quelques semaines. La mise en place d’une prothèse permet principalement une nette amélioration. Et ce, que ce soit au niveau des douleurs ou de la mobilité. Une disparition de la boiterie devra aussi faire surface.

Comment prévenir la coxarthrose

La prévention de cette pathologie consiste à limiter le plus possible les différents facteurs risque. Ainsi, il est recommandé de :

  • Pratiquer une activité physique régulière. Que ce soit les activités sportives ou tout simplement la marche à pied ;
  • Adopter une alimentation saine et équilibrée ;
  • Réduire la pression exercée sur les articulations, notamment en améliorant l’ergonomie de son bureau.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/coxarthrose/quels-traitements
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/15874-arthrose-hanche.htm

Laisser un commentaire