Quels sont les impacts du sport sur le système immunitaire ?

0
321
impacts du sport

Afin de se maintenir en forme et de rester en bonne santé, il est nécessaire de faire du sport. En effet, la pratique d’activités physiques régulières procure divers effets positifs pour l’organisme. Cela peut à la fois être dans le cadre physique que psychologique. Néanmoins, ces différents impacts du sport sur le corps humain sont connus, mais demeurent néanmoins assez flous. Ainsi, découvrez les effets du sport sur la santé, plus particulièrement sur le système immunitaire. Cette dernière étant la base du maintien de l’équilibre sanitaire.

Impact du sport sur les cellules du système immunitaire

L’exercice d’une activité physique particulièrement intense pendant une durée assez prolonger provoque l’immunodépression. Cela se manifeste au cours de la phase de récupération à la suite de la pratique du sport. Toutefois, à présent il a été démontré que les marqueurs clairs de la présence des effets de cette immunodépression sont minimes. Pour ce faire, l’IgA salivaire fait office de référence. Il s’agit d’un anticorps présent dans les muqueuses constituant les premières lignes de défense contre les agents pathogènes. De récentes études ont prouvé que la pratique d’activités physiques intensives favorise la baisse du taux d’IgA salivaire.

Ensuite, certaines cellules immunitaires souffrent aussi de l’exercice intensif du sport. Entre autres, il s’agit des :

  • Neutrophiles ;
  • Cellules Natural Killer ;
  • Les monocytes.

Cette situation s’explique par le fait qu’en générale, une lymphocytose apparait durant l’effort ou après. En effet, cela se présente durant la première phase de récupération. De ce fait, sa gravité se mesure en fonction de la durée ainsi que de l’intensité de l’activité pratiquée. Par ailleurs, une diminution au niveau du nombre de lymphocytes T est observée.

Production d’anti-inflammatoires grâce à l’impact du sport

Un grand nombre de recherches scientifiques ont démontré que l’impact du sport produit un effet de protection face à l’inflammation. Cela se traduit par la diminution de la graisse viscérale ainsi que de la production de cytokines anti-inflammatoire au cours d’une séance de sport. Par conséquent, cet effet se trouve être bénéfique pour l’organisme grâce au fait que cela combat la chronicité de certaines inflammations. En effet, lorsque celle-ci adopte un caractère chronique cela implique :

  • La pathogenèse de la résistance à l’insuline ;
  • La neuro-dégénérescence ;
  • L’artériosclérose ;
  • La croissance tumorale.

D’autre part, il y a un consensus selon lequel il existe un impact du sport sur le cancer. Certains types de cancer seront effectivement vulnérables face à la pratique d’activité physique. Cela s’explique à cause de la composante inflammatoire des processus oncologiques. Par conséquent, un entrainement apporte une amélioration sur certaines caractéristiques de l’immunité anti-tumorale. Cela diminue fortement les médiateurs inflammatoires. Néanmoins, le fait que le mécanisme immunitaire et inflammatoire soit étroitement lié à l’activité physique à la baisse du risque de cancer reste un fait qui n’a pas encore été établi.

Faire du vélo pour booster le système immunitaire

Malgré la généralisation de l’impact du sport sur la bonne santé du métabolisme, certains demeurent plus efficaces que d’autres. Par ailleurs, le vélo est fortement recommandé dans ce sens particulièrement pour les personnes âgées qui en tirent le plus de bénéfices. La durée moyenne d’une fréquence hebdomadaire est de deux heures et demie. Bien évidemment, ce laps  de temps se subdivise en plusieurs séances en fonction des préférences ainsi que de la disponibilité de la personne. Cette méthode est bien connue pour apporter un renforcement au niveau du système immunitaire.

Ainsi, la pratique d’une activité physique régulière notamment le vélo limite considérablement le processus de vieillissement au niveau du système immunitaire. Cela a été prouvé grâce à une étude menée chez des sujets âgés. L’impact du sport chez les seniors procure une protection naturelle du thymus. Ce dernier se trouve être un organe qui se situe dans le thorax. Celui-ci s’avère être essentiellement capital pour le bon fonctionnement du système de défense naturel. Cela s’explique par le fait qu’il assure la maturation des lymphocytes T, qui sont des globules blancs qui possèdent un rôle primordial dans la lutte contre les agents pathogènes et les diverses maladies.

impacts du sport

Impact du sport sur la résistance du système immunitaire

  1. Cas des personnes âgées

La qualité et la résistance des lymphocytes T contre les infections chez les seniors dépendent essentiellement de l’impact du sport. De ce fait, le déplacement en vélo joue un rôle non négligeable dans la préservation de ces cellules immunitaires. Cela se rapproche de celles de personnes âgées entre 20 à 36 ans. Par contre, la sédentarité les détériore plus rapidement. Le système immunitaire diminue d’environ 2 à 3 % chaque année. Cela commence à partir de la vingtième année. Ainsi, les cyclistes bénéficient d’une plus grande marge par rapport à la longévité du système immunitaire. En d’autres termes, un jeune sédentaire est beaucoup plus affaibli par rapport à un sénior actif de 70 ou 80 ans.

  • Amélioration du mécanisme de défense naturelle

Sous la condition d’être régulier et modérer, la pratique d’activité physique améliore grandement le fonctionnement de l’immunité. En effet, la vaccination antigrippale se trouve être plus efficace chez un sujet suivant un programme sportif régulier. Une personne active produit beaucoup plus d’anticorps protecteurs. De plus, pour les malades souffrant de maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde par exemple ; l’impact du sport est considérable. Cela favorise une amélioration le fonctionnement du mécanisme de défense naturelle aidant à une possible rémission du patient. Cependant, un intense effort musculaire risque d’inverser le résultat escompté et devient au contraire nocif pour la personne.

Souces:
https://www.santemagazine.fr/actualites/une-pratique-sportive-intense-naffaiblit-pas-le-systeme-immunitaire-au-contraire-325789
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=allies-systeme-immunitaire-pratiquer-une-activite-physique-booste-le-systeme-immunitaire

Laisser un commentaire