Quelles sont les astuces pour soulager les douleurs de l’arthrose?

0
247
douleurs de l’arthrose

Au fur et à mesure qu’il vieillit, le corps humain s’affaiblit et deviens assez vulnérable. Ainsi, il est en proie à différentes maladies souvent inéluctables. L’arthrose est l’une des nombreuses maladies dont souffrent les personnes âgées. Celle-ci attaque les os, plus précisément le cartilage et les articulations. Elle se présente souvent par des douleurs aux chevilles, le cou, la colonne vertébrale, la hanche, le genou et les doigts. De nombreux scientifiques recherchent activement un traitement à cette maladie. Cependant jusqu’à présent, la meilleure solution disponible est le soulagement de douleurs infligées par celle-ci.

Caractéristiques et spécificités qui définissent l’arthrose

Généralement, les cellules qui composent le cartilage doivent normalement se régénérer. L’arthrose attaque ces cellules et empêche cette régénération. De ce fait, l’épaisseur du cartilage vient à diminuer et cause l’altération des articulations osseuses.  En essayant de se défendre, l’organisme vient à produire un surplus de cellules. Cette hyperactivité produit ce qui s’appelle ostéophytes. En d’autres termes, des morceaux de cartilages se logent à l’extérieur, causant ainsi un gonflement de l’articulation et l’apparition d’inflammation. Par conséquent, des lésions se présentent, généralement sous trois formes.

  • Le « bec de perroquet», scientifiquement appelé l’ostéophyte caractérisé par le gonflement des articulations.
  • L’apparition de trou dans le cartilage causé par des fissures, laissant l’os sans protection.
  • L’ostéoporose, c’est-à-dire la décalcification de l’os à certains niveaux, plus précisément sur les articulations.

Les différentes sortes de symptômes de l’arthrose

Les symptômes de l’arthrose se présentent sous différentes formes. Cela dépend de chaque cas, néanmoins cette maladie se manifeste par des difficultés fonctionnelles et des douleurs. La douleur est généralement occasionnée par les mouvements. Le repos constitue un soulagement pour les articulations. Un effort effectué par les parties concernées engendre la douleur. Par exemple la prise en main d’objet pour les doigts, la montée de marches pour les genoux ou alors une marche anodine pour les hanches. La recherche du sommeil devient un véritable cauchemar pour les malades. D’insoutenables douleurs surviennent souvent au milieu de la nuit, cela cause le réveil de la plupart des malades. En effet, l’intensité de la douleur semble s’amplifier au cours de la journée. Le matin est un soulagement pour un patient. Ensuite, la maladie se manifeste de plus en plus pendant l’après-midi. Et enfin, l’arthrose atteint son summum le soir.

Les personnes qui risquent fortement de contracter l’arthrose

Différentes sortes de personnes sont atteintes par l’arthrose. Cependant, l’hérédité présente le plus de probabilité. En effet, c’est une maladie pouvant être contractée par la génétique. C’est-à-dire que si vous êtes atteint, cela se manifestera surement chez votre descendance. Mais ce ne sera pas forcément vos enfants, probablement dans les générations futures. Une étude a prouvé que les femmes sont beaucoup plus nombreuses à être touchées par rapport aux hommes. Cela se manifeste principalement à la ménopause. Période pendant laquelle le corps féminin connait un changement. Cela se définit par exemple par une décalcification, propice à la contraction de l’arthrose.

D’autre part, le surpoids favorise notamment l’apparition de l’arthrose des genoux et de la hanche. Par conséquent, les personnes souffrant d’obésité sont plus vulnérables à cette maladie. Ensuite, les diabétiques souffrent souvent de cette maladie. En effet le diabète, favorisent aussi l’arthrose. Des recherches poussées ont prouvé qu’un excédent de sucre nuit au cartilage.

douleurs de l’arthrose

Consultation et diagnostic de l’arthrose

Dès les premiers signes, la consultation est le premier réflexe à adopter. La présentation des symptômes au médecin conclu souvent à diagnostiquer l’arthrose. Cependant, quelques examens cliniques poussés sont nécessaires. Tout d’abord, la soumission à un examen radiologique. Ce dernier confirme l’existence d’ostéophytes qui se définit par une condensation de l’os, la présence d’un pincement de l’interligne et de géodes à l’intérieur de la condensation. Ensuite en cas de doutes d’autres examens entrent en rigueur. Afin de déterminer la maladie, le médecin peut procéder à un IRM, scanner, arthrographie ou une échographie. En dernier lieu vient la biopsie synoviale. Elle est rarement pratiquée.

Les médicaments pour le traitement clinique de l’arthrose

Afin de soulager la douleur occasionnée par l’arthrose, le traitement se divise en deux parties indissociables. Comme toutes les maladies, le traitement clinique est primordial. Celui se défini par la prise de médicaments. Tout d’abord, il y a les antalgiques simples tels que le paracétamol. Ensuite entrent en vigueur les anti-inflammatoires non stéroïdiens souvent sous forme d’injection. Et puis, il y a le lavage articulaire effectuer avec du sérum physiologique. Ceci étant fait pour enlever les morceaux répartis dans le genou. Les anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente tels que le sulfate de chondroitine, glucosamine, insaponifiables d’avocat et diacerhéine. Leur utilisation diminue la prescription d’antalgique et d’anti-inflammatoire. Elles visent à soulager les malades en cas de douleurs aiguës.

Les remèdes naturels pour soulager les malades

En accompagnement de ce traitement médicamenteux, les remèdes naturels sont nécessaires. Évidemment sous surveillance médicale, l’utilisation d’huiles essentielles est fortement recommandée. En effet, son application soulage les douleurs. De l’application de feuilles d’ortie sur l’articulation produit le même effet. Bien évidemment, le repos soulage les douleurs des malades. Toutefois, l’abus de celui-ci peut causer des déformations au niveau des articulations. De ce fait, quelques activités physiques ne sont pas négligeables. La pratique du vélo ou la natation par exemple se trouve être très bénéfique. D’autres formes thérapeutiques peuvent être adoptées. En restant dans le contexte d’une activité physique modérée, la kinésithérapie en fait partie. Puis les massages ou les cures d’hydrominérales ont déjà fait leurs preuves. Et enfin, et non le moindre, l’acupuncture est une thérapie qui traite un grand nombre de maladie.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/sante/principalespatho/sa_93_arthrose_fatal.htm
https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/approches-naturelles/4-solutions-naturelles-pour-soulager-les-douleurs-de-larthrose-170812

 

 

Laisser un commentaire