Quel type de sport faut-il pratiquer pour la santé du cerveau ?

0
157
sport pour la santé du cerveau

Les effets positifs du sport sur la santé du corps humain constituent un concept qui n’est plus à présenter. Effectivement, la pratique d’activités physiques régulière se trouve être un excellent moyen pour garder un équilibre sanitaire. Toutefois, le choix du type de sport à pratiquer varie en fonction des parties du corps que vous souhaitez optimiser. Par ailleurs, concernant le cerveau par exemple il existe des formes de sports spécifiques qui lui sont bénéfiques. Ainsi, il est indispensable de bien en prendre connaissance. Découvrez les activités physiques appropriées pour la santé neurologique.

Importance du sport pour la santé du cerveau

La plasticité neuronale se traduit par le fait que le cerveau se trouve être un organe malléable. En d’autres termes, il est tout à fait possible d’y exercer une action dans le but de lui apporter une amélioration. Ainsi, faire du sport pour la santé du cerveau s’avère être particulièrement important. De ce fait, le mouvement est essentiel pour la stabilité neurologique. Les premiers hommes possédaient un taux d’activités beaucoup plus élevé. En effets, ils avaient la possibilité de parcourir près d’une vingtaine de kilomètres au quotidien. Cela s’explique par le fait qu’ils devaient se déplacer, instinct de survie oblige. Par conséquent, ils étaient tenus de rechercher de la nourriture et de l’eau de plus en plus loin ainsi que de quitter un endroit parce que celui-ci devenait trop aride.

Par contre, à l’heure actuelle le déplacement s’effectue en véhicule et tout est facilement atteignable. D’autant plus que la sédentarité a pris une place assez importante au sein de la vie au quotidien. Par conséquent, de récentes études menées sur des adultes âgés entre 35 à 55 ans ont prouvé que la capacité d’improvisation connait une certaine baisse. Ainsi, cette étude apporte une confirmation sur le fait qu’une personne vivant dans la sédentarité éprouve une plus grande difficulté dans la résolution de problème. C’est-à-dire que le manque de pratique de sport pour la santé du cerveau réduit considérablement les capacités intellectuelles.

Ainsi, la pratique d’activités physiques régulière procure une multitude de bienfaits sur les neurones. Parmi cela, l’on peut citer :

  • Amélioration de la mémoire à long terme ;
  • Augmente la capacité de cogitation et d’analyse soit la résolution de problème;
  • Optimise l’attention et la concentration.

Sport pour la santé du cerveau : la méditation et le yoga

Parmi le sport pour la santé du cerveau, la méditation et le yoga se trouvent être particulièrement efficaces. En effet, cela augmente considérablement le BDNF. Le principe consiste à effectuer régulièrement plusieurs séances hebdomadaires de trois heures en totalités. Pour ce faire, la personne se doit de pratiquer deux heures de méditation et d’une heure de yoga.

Toutefois, il ne s’agit pas de se transformer en un moine bouddhiste. Dans le cas de personnes particulièrement occupées, ayant un emploi du temps souvent chargé cinq minutes de méditation suffisent amplement. Cela apporte plus d’effets positifs, tels que :

  • La réduction du taux de stress ;
  • L’optimisation de la capacité de concentration ;
  • L’amélioration du système immunitaire.

De ce fait, si vous ne faites pas partie de ceux qui apprécient le sport d’endurance cette option est tout indiquer pour vous.

L’aérobie, un sport pour la santé du cerveau

Effectivement, l’aérobie fait partie du sport pour la santé du cerveau. Cela se traduit par le fait que ce type d’exercice favorise l’amélioration des processus cognitifs indispensables afin de pouvoir effectuer un raisonnement. Ainsi, cela vous aide par rapport à la résolution de problèmes et à la planification. De ce fait, les bienfaits de l’aérobie s’observent sur tout individu de tout âge.

Par ailleurs, la pratique de l’aérobie en tant que sport pour la santé du cerveau constitue une manière de mettre un frein, voire même un terme aux problèmes cognitifs liés au vieillissement. La fréquence hebdomadaire est de quatre fois par semaine, notamment une trentaine de minutes par séance. Cela fonctionne particulièrement pour les personnes qui culminent dans les 30 ans. En effet, la fonction englobe la capacité d’une personne donnée à avoir la totale maitrise vis-à-vis de son comportement.

La course est un excellent sport pour la santé du cerveau

  1. La course à distance

La course à distance s’avère aussi être un bon sport pour la santé du cerveau. De ce fait, suivre un entraînement régulier favorise une amélioration au niveau de la stabilité mentale de chaque individu. Il s’agit là d’un fait avéré qui prouve que l’activité musculaire exerce une influence sur la neurochimie. Par conséquent, cette situation joue un rôle essentiel par rapport au comportement humain.

  1. La course intense à intervalles

Cette dernière ne produit pas le même effet que la précédente option. Elle n’en reste pas moins importante. Toutefois, les effets diffèrent. Cela trouve son explication dans le fait que la mobilisation d’intensité que nécessite ce genre d’exercice apporte des modifications sur les bénéfices sur le cerveau. Ainsi, le niveau de stress occasionné par l’exercice d’effort fourni pour la course à intervalles irréguliers provoque des conséquences sur la sécrétion chimique de l’hippocampe. Il s’agit là de la partie du cerveau étroitement liée à la mémoire et au comportement. Cependant, cela ne signifie pas qu’il faut écarter ce type d’exercice. Afin d’obtenir le résultat escompté sur la santé mentale une altercation s’impose. Par conséquent, il est fortement recommandé de jouer sur la variation des exercices. Cela constitue une manière de bénéficier des bienfaits des deux simultanément.

Sources:
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/24766/reader/reader.html#!preferred/1/package/24766/pub/35601/page/15
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/sport-sante/niv2/sport-sante-mentale.htm

Laisser un commentaire