Peut-on faire du sport pendant la grossesse ?

0
264
sport pendant la grossesse

Le sport pendant la grossesse permet d’améliorer la santé de la future mère et du bébé. Selon les études, faire du sport pendant la grossesse aiderait à réduire la durée du travail. Il permet aussi d’avoir une meilleure récupération à l’accouchement. Le sport a des effets positifs sur la santé du bébé, ainsi que la force mentale de la maman.

Les sports à privilégier durant la grossesse

Afin de garantir la santé de la mère et du bébé, les sports doux à intensité modéré sont recommandés :

  • Les sports qualifiés d’aérobies en « présence d’oxygène »: on peut notamment citer la natation, la marche et le vélo. Ces activités physiques permettent d’améliorer la capacité d’oxygénation, ainsi que les échanges entre la maman et son bébé ;
  • Les exercices du plancher pelvien (périnée) ou exercices de Kegel : il est important d’effectuer ce travail au niveau du périnée. Cela permettra de diminuer les risques de déchirure pendant l’accouchement. En renforçant les muscles du périnée, la future maman retrouvera plus facilement la tonicité de son périnée à la naissance du bébé. Toutes les femmes, enceintes ou non devraient régulièrement pratiquer ces exercices ;
  • Les exercices d’étirements ou stretching: le yoga est particulièrement efficace pour gagner en souplesse du corps et de l’esprit. Cela aidera la mère à mieux s’adapter aux situations changeantes et inconnues. Il est fortement conseillé de pratiquer ce sport pendant la grossesse. Il aide à se détendre, à chasser le stress et à gérer les émotions.

Les contre-indications du sport pendant la grossesse

Avant de faire du sport pendant la grossesse, il est toujours conseillé de consulter un médecin ou une sage-femme. Il y a plusieurs contre-indications reconnues pour le sport pendant la grossesse :

  • L’hypertension de la grossesse ;
  • Malnutrition ;
  • Grossesse gémellaire ou multiple après 28 semaines ;
  • Retard de croissance intra-utérin ;
  • Menace d’accouchement prématuré ;
  • Anémie sévère.

Quelques recommandations pour la pratique du sport pendant la grossesse

  • Evitez le sport à haute altitude, et dans un environnement chaud et humide. Cela risque de vous mettre en absence d’oxygène, ce qui est mauvais pour votre santé et celle du bébé ;
  • Buvez suffisamment d’eau pour ne pas être déshydraté ;
  • Optez pour de bonnes chaussures, afin de soutenir vos chevilles et votre dos ;
  • Evitez les sports d’équilibre ou de contact. C’est-à-dire pas de chutes, ni de chocs.

Arrêtez votre pratique sportive, si vous ressentez ces symptômes :

  • Faiblesse musculaire ;
  • Saignements ;
  • Douleurs abdominale ou vaginale soudaine ou grave ;
  • Vertiges ;
  • Maux de tête sévères ;
  • Palpitations et douleurs thoraciques ;
  • Vous sentez moins votre bébé bouger que d’habitude ;
  • Des contractions qui durent plus de 30 minutes ;
  • Vision floue ou sombre ;

Par ailleurs, les femmes enceintes qui font du sport ont tendance à avoir une meilleure estime de soi. Le sport pendant la grossesse diminue donc le risque de dépression et d’anxiété. Pensez également à vous reposer.

sport pendant la grossesse

Quel sport à quel période de la grossesse ?

Premier trimestre

Il est encore possible d’effectuer tous les mouvements. Toutefois, il se peut que le changement hormonal du premier trimestre de grossesse fatigue la future mère. Cette dernière doit aussi éviter :

  • Les impulsions et les sauts : pas de trampoline ;
  • Les abdominaux relevés de bassin ;
  • Les abdominaux type « crunchs » avec relevé de buste.

En revanche, il faut privilégier :

  • La natation ;
  • L’aquagym sans sauts ;
  • La marche à l’extérieur ou sur le tapis ;
  • Le vélo elliptique ;
  • Les exercices de Kegel ;
  • Le yoga prénatal ;
  • La course à pied.

En général, il faut éviter les sports extrêmes comme la plongée et le saut en parachute. En ce qui concerne les sports collectifs, il est important de signaler que vous êtes enceinte. Cela évitera les chocs corporels et les chutes.

Second trimestre

C’est la période où vous devez modérer vos efforts. Même si vous êtes plus souple grâce aux hormones de grossesse, il faut faire attention à l’intensité des étirements durant vos sports pendant la grossesse. Il faut éviter :

  • Les sauts et les chocs ;
  • Les appuis sur le ventre ;
  • Les abdominaux relevés de bassin ;
  • Les sports à forts déplacements ;
  • Les abdominaux « crunch », relevé de buste.

En revanche, il faut privilégier :

  • Le yoga prénatal;
  • Le stretching ;
  • Les exercices de Kegel ;
  • L’aquagym, sans sauts ;
  • Le renforcement musculaire doux ou la gym douce.

Troisième trimestre

Chaque jour, vous devez être à l’écoute de vos sensations physiques. Certains maux de grossesse peuvent faire leur apparition, à cause du poids grandissant du bébé. Néanmoins, vous pourrez toujours faire du sport pendant la grossesse, si elle se déroule correctement. Vous devez donc éviter :

  • Les appuis sur le ventre ;
  • Les sports à forts déplacements ;
  • Les abdominaux « crunchs », le relevé de buste et de bassin sont impossible à réaliser durant ce stade ;
  • Les chocs et les sauts.

En revanche, il faut privilégier les sports de détente, ainsi que ceux qui préparent à l’accouchement.

  • L’aquagym ;
  • Le vélo elliptique ;
  • La gym douce ou le renforcement musculaire ;
  • Le vélo assis ;
  • La natation ;
  • Le yoga prénatal ;
  • La marche ;
  • Les exercices de Kegel.

Pratiquer les sports pendant la grossesse en douceur et selon votre ressenti. Enfin, il est fortement recommandé de toujours consulter un médecin gynécologue ou une sage-femme avant de pratiquer un sport pendant la grossesse.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/grossesse/pendant/en_forme/8669-sport-durant-grossesse.htm
https://www.magicmaman.com/,sport-pendant-la-grossesse,3086.htm

Laisser un commentaire