Les troubles de mémoire : causes et solutions

0
80
troubles de mémoire

Les troubles de mémoire peuvent concerner la mémoire à long terme et la mémoire à court termes. Par ailleurs, ils peuvent aussi surgir de manière progressive ou brutale, permanente ou transitoire. Les troubles de mémoires sont dans certains un signe de fatigue ou de maladie neurologique grave. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent causer la perte de mémoire. En cas de doute, Il est ainsi très important de recourir à un médecin. D’autre part, si un membre de votre entourage manifeste des symptômes inconsciemment, il faut l’encourager à consulter.

Les causes des troubles de mémoire

Plusieurs facteurs peuvent provoquer les troubles de mémoire. Si d’un côté il y a la maladie d’Alzheimer, ces pertes de mémoire peuvent aussi s’associer avec d’autres maladies ou situation comme :

  • La fatigue et le manque de sommeil : peuvent engendrer des pertes de mémoire, ainsi qu’une baisse de concentration.
  • La consommation de certaines drogues, tabac et alcool ;
  • La prise de certains médicaments (les somnifères, les myorelaxants, les antidépresseurs, les antihistaminiques contre les allergies) ;
  • La dépression, le stress et les événements traumatisants ;
  • Les carences alimentaires, notamment en vitamine B12 ou B1.

Les traumatismes crâniens liés à la pratique d’un sport ou à un accident, peuvent également provoquer des troubles de mémoires. En ce qui concerne les atteintes cérébrales, les accidents vasculaires cérébraux comme l’AVC peuvent aussi provoquer des pertes de mémoire. Cela peut être à long ou à court terme. En outre, il existe d’autres maladies qui peuvent avoir un impact sur la mémoire :

  • Manque d’oxygénation du cerveau ;
  • Tumeur au cerveau ;
  • Intervention chirurgicale importante ;
  • Infection des méninges ou du cerveau.

Quels sont les conséquences des troubles de la mémoire ?

Les troubles de mémoire peuvent arriver occasionnellement à tout le monde. Surtout, en cas de stress ou de fatigue. Ainsi, il est inutile de s’inquiéter au moindre oubli. La mémoire est de moins en moins fiable, au fur et à mesure que l’on prend de l’âge. Cela fait également parti du processus de vieillissement de l’homme. Par ailleurs, il est important de consulter un médecin si jamais ces oublis ont un impact sur la vie quotidienne. En effet, s’ils s’intensifient, les troubles de mémoire peuvent avoir des effets négatifs sur la vie et peuvent même la mettre en danger (oublier son adresse, oublier d’éteindre le gaz,…).

Quels sont les solutions face à un cas de perte de mémoire ?

Evidemment, la solution dépend de la maladie en cause. Tout d’abord, il faut pratiquer une évaluation médicale afin de mesurer l’ampleur de la perte de mémoire. Dans certains cas, d’autres symptômes peuvent également apparaître :

  • Mélanger des mots ;
  • Problèmes d’association logique ;
  • Troubles de l’écriture ;
  • Difficulté à s’exprimer.

Si les troubles de mémoires sont en rapport avec la prise de drogues, il est nécessaire de recourir à un sevrage. Le réajustement de dosses ou le remplacement de molécule pourraient suffire à corriger le problème. Si le sujet est en dépression, il sera utile d’opter pour une prise en charge psychologique ou pharmacologique. D’autre part, si les troubles de mémoire surgissent après un AVC ou un traumatisme crânien, les symptômes pourront être atténués par une rééducation. Enfin, si le sujet est victime de la maladie d’Alzheimer ou de démence, aucun traitement n’est encore malheureusement efficace. Cependant, la prise en charge par une équipe pluridisciplinaire pourra permettre de mieux soutenir le malade et sa famille.

Les différents types de troubles de mémoire

Troubles de la mémoire à court terme

Les troubles de mémoire peuvent se manifester à cause d’une maladie affectant la mémoire. Ils peuvent aussi être d’origine émotionnelle. La capacité à mémoriser peut être altérée par la fatigue, le stress et l’anxiété. Il en est de même pour le problème d’alcoolisme, une alimentation carencée, une fatigue excessive, ainsi qu’un excès de médicaments. Par ailleurs, les troubles de mémoire à court terme peuvent être soignés grâce à une meilleure hygiène de vie. La pratique régulière d’un entrainement cérébrale permet aussi de stimuler la mémoire.

troubles de mémoire

Les troubles de mémoire à long terme

C’est une amnésie avec une perte totale ou partielle des souvenirs (identité propre, connaissances, …). Un trouble de la mémoire à long terme peut aussi se manifester par une perte de compétences telles que la motricité ou le langage.

Les troubles du langage

Les problèmes de mémoire agissent parfois sur le langage. Cela nous amène alors à être incapables de trouver le mot qu’on souhaite ou de s’en souvenir. Ce problème se manifeste parfois dans les prénoms ou l’utilisation d’un mot pour un autre.

Problèmes de concentration

La fatigue engendre souvent des difficultés à se concentrer. Il nous arrive tous de ne pas réussir à retenir une information en fixant notre attention.

Les oublis du quotidien

Qui n’a jamais oublié qu’il porte son chapeau au-dessus de la tête et passe une heure à le chercher ! Ces types d’oublis sont anodins et fréquents. Ils sont généralement provoqués par la fatigue.

Les trous de mémoire

Les trous de mémoire peuvent être causés par la routine ou la fatigue. Par exemple : lorsqu’on s’interrompt de façon soudaine en se demandant si on a bien éteint la lumière avant de partir. Dans ce cas-ci, on ne se souvient vraiment plus si l’action a déjà été faite ou non étant donné que c’est un acte routinier. Cela veut dire qu’on l’a répété une dizaine de fois et qu’il est fait en mode automatique.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=troubles-memoire-inquietude
https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1282_memoire.htm

Laisser un commentaire