Quelles sont les maladies cardio-vasculaires les plus courantes et comment les prévenir ?

0
181
prévenir la maladie cardio-vasculaire

Pouvant apparaître de différentes manières, la maladie cardio-vasculaire cause la mort de beaucoup de gens chaque année. Autrefois perçu comme la fin moins douloureuse, il touche le plus souvent les seniors. Toutefois, un grand nombre de personnes dans la fleur de l’âge en souffre. Étant donné que le cœur est l’organe principal qui distribue le sang vers tout l’organisme, une défaillance à son niveau engendrera d’autres complications. La maladie cardio-vasculaire peut résulter de l’existence de maladie chronique chez une personne.

Les maladies cardio-vasculaires dues à l’obstruction artérielle

L’artère est un vaisseau sanguin qui transporte le sang venant du cœur aux restes de l’organisme. L’entretien de ce mécanisme est un moyen de prévenir la maladie cardio-vasculaire. Car, touchant plus les femmes que les hommes, l’infarctus du myocarde est causé par l’obstruction des artères coronaires. Par conséquent, le cœur vient à manquer d’oxygène et de sang. Cette forme de maladie cardio-vasculaire se manifeste par des douleurs à la poitrine, pouvant s’étendre jusqu’à l’épaule et à la mâchoire. Le malade est aussi sujet à des nausées, vomissements, d’intenses sudations et des palpitations.

D’autre part, l’artériosclérose se définit par l’épaississement de la paroi des artères causé par des dépôts de matières grasses. Ce dépôt s’appelle l’athérome. Cela peut arriver à n’importe quelle artère. La majeure partie des personnes atteintes sont les fumeurs, ceux qui ont un taux de cholestérol élevé ou d’hypertension artérielle. Le malade est alors victime de vertiges fréquents, trouble de la vue et essoufflements sans effort. Il peut être aussi atteint d’hypertension artérielle causée par la pression du sang dans les artères qui est trop élevée. Plusieurs facteurs peuvent causer cette maladie. Mais la plupart viennent du patient lui-même. C’est-à-dire d’une mauvaise hygiène de vie. Il s’agit de tabagisme, de consommation excessive d’alcool, d’obésité et d’alimentation riche en matières grasses. Cependant, la génétique peut aussi engendrer cette maladie.

L’affaiblissement du cœur engendre les maladies cardio-vasculaires

Le cœur a pour fonction de veiller à la circulation du sang vers les autres tissus. Il faut savoir maintenir le bon fonctionnement de la pompe pour prévenir la maladie cardio-vasculaire. Cependant, il subit une insuffisance cardiaque quand il n’est plus en mesure d’effectuer son travail de pompe, c’est-à-dire à fournir la quantité de sang dont l’organisme a besoin. En général, elle ne touche qu’une partie du cœur notamment du ventricule gauche ou droit. L’insuffisance cardiaque engendre des difficultés respiratoires chez le patient. Cette maladie est souvent due à d’autres maladies déjà existantes, telles que la pneumopathie, valvulopathie ou coronaropathie. Mais, dans certains cas, c’est une malformation cardiaque congénitale dont la personne est atteinte depuis sa naissance.

Lorsque le cerveau est privé de sang, une paralysie faciale survient chez la personne. Cet incident est appelé un accident vasculaire cérébral. Par ailleurs, le patient perd la fonction motrice d’une partie de son corps, le plus souvent dans les bras ou les jambes. Les signes imminents d’un accident vasculaire sont la sensation d’engourdissement dans le visage et les membres chez le malade. Ceci entraine une difficulté à parler et obstruction à la vue. De plus, la personne atteinte se trouve être réduite sur ses fonctions motrices. Il arrive que les cellules musculaires cardiaques ne reçoivent pas assez de sang pour faire travailler le cœur, cette défaillance est appelée angine de poitrine. Bien évidemment caractérisé par des douleurs violentes au niveau de la poitrine, elle touche surtout les femmes en pleine ménopause, les alcooliques, fumeurs, diabétiques et personnes en surpoids. Cependant, il existe des cas d’hérédités. Méfiez-vous s’il y a des antécédents de cette maladie dans votre famille. L’angine de poitrine survient surtout en post-stress émotionnel.

prévenir la maladie cardio-vasculaire

Comment prévenir la maladie cardio-vasculaire ?

Vous pouvez vous donner la possibilité de prévenir la maladie cardio-vasculaire. Effectivement, c’est juste une question de volonté. Sachez que c’est le mode de vie d’une personne qui est la cause de son état de santé. Par conséquent, il semble ingénieux de rester au meilleur de sa forme et savoir anticiper d’éventuelles maladies. Ainsi, pour éviter l’apparition de maladie cardio-vasculaire, il est indispensable d’adopter une hygiène de vie saine. Tout d’abord, cela commence par une bonne alimentation. Le fait de privilégier les fruits et légumes ainsi que le poisson est fortement recommandé. Un grand nombre de diététiciens le clament dans les revues et sur internet afin de sensibiliser les gens. D’ailleurs, de plus en plus de personnes apprécient et consomment de la nourriture issue de culture biologique.

Diverses études ont prouvé que les aliments issus de cultures conventionnelles contiennent des résidus de pesticides, ayant des effets secondaires sur la santé. Tout en restant dans ce contexte d’alimentation saine, l’obésité est l’une des principales causes de maladies chroniques. Le surpoids résulte de graisses amassées dans l’organisme, entrainant ainsi une obstruction au bon fonctionnement des organes. De ce fait, à part un régime nutritionnel équilibré, une diminution de la masse corporelle s’impose. Pour ce faire, la pratique d’activités physiques régulières est nécessaire comme faire du jogging, tous les matins, plusieurs fois par semaine. Pour les personnes âgées souffrant d’un affaiblissement moteur, la pratique de la marche à pied ou la natation suffisent amplement pour éveiller les muscles. L’utilisation de matériel comme la bicyclette est aussi conseillée. Enfin, il est primordial d’arrêter de fumer pour garder son cœur en excellent état.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/troubles-cardiovasculaires
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/maladies_cardiovasculaires/maladies-cardiovasculaires-femmes.htm

Laisser un commentaire