Les différentes méthodes pour le traitement de l’arthrose lombaire

0
178
traitement de l’arthrose lombaire

L’arthrose est une maladie des os qui touche les articulations. Celle-ci se manifeste sur diverses zones du corps. Parmi cela la colonne vertébrale qui se caractérise par l’arthrose cervicale ainsi que l’arthrose lombaire. Cette dernière se situe au niveau plus bas de la colonne vertébrale. Par ailleurs, il existe des moyens de traiter cette forme de l’arthrose. Cela permet de soulager le patient des difficultés et douleurs occasionnées par cette maladie.

Qu’est-ce qu’on entend par arthrose lombaire ?

L’arthrose lombaire se caractérise par l’usure au niveau du disque intervertébral ou facette articulaires. Celle-ci se situe à l’arrière de la vertèbre. La fréquence de l’arthrose lombaire connait un taux assez élevé. Cela se traduit par le fait que la partie en bas du dos est une zone souvent sollicitée. En effet, cette partie supporte une grande partie du poids du corps humain. Le traitement de arthrose lombaire souffre souvent d’un grand retard. Cette situation résulte du diagnostic tardif qu’elle subit. En effet, l’absence manifeste de symptômes spécifiques en est la principale cause. Néanmoins, il existe des signes avant-coureurs susceptibles de vous alertez tels que :

  • La lombalgie qui se définit par une douleur en bas du dos ;
  • La réduction de la mobilité lombaire due à une raideur articulaire.

Causes de l’arthrose lombaire

L’âge constitue un des différents facteurs de l’arthrose lombaire. Cela résulte du vieillissement du squelette humain, entrainant ainsi l’usure des articulations. Par ailleurs, les personnes âgées de plus de 65 ans en souffrent majoritairement. De plus, cette maladie peut aussi être la conséquence d’un précédent traumatisme à ce niveau. Ainsi, cela peut-être l’effet secondaire d’une scoliose, une fracture, un effort violent ou de la maladie de Scheuermann.

Conséquences de l’arthrose lombaire

Les effets nocifs de l’arthrose varient en fonction de sa forme. De plus, cela est provoqué par la vitesse par laquelle la progression évolutive se situe. Néanmoins, généralement les conséquences finales sont plus ou moins similaires. En autre, les facultés mobiles du patient sont fortement réduites. Ensuite, une déformation se produit au niveau de la zone touchée, entrainant ainsi un handicap.

Les médicaments pour le traitement de l’arthrose lombaire

Étant donné que la lombarthrose provoque des douleurs insoutenables chez le malade, le médecin traitant prescrit divers médicaments. Cela permet de soulager les souffrances du patient.

Les antidouleurs pour le traitement de l’arthrose lombaire

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens sont essentiels pour le traitement de l’arthrose lombaire.  Néanmoins, le paracétamol reste le premier médicament indispensable pour soulager les douleurs. Toutefois, si la sensation de douleur se trouve être fortement intense le médecin ajoute des médicaments à base d’opiacé à sa prescription.

Les anti-arthrosiques pour le traitement de l’arthrose lombaire

Ensuite, il y a aussi le traitement de arthrose lombaire que la malade est tenue de suivre sur le long terme. Leur prise est nécessaire afin de restaurer les troubles causés par cette maladie. Afin d’obtenir le résultat escompté, le patient se doit de les consommer au quotidien.

traitement de l’arthrose lombaire

La chirurgie pour le traitement de l’arthrose lombaire

La pratique d’une intervention chirurgicale n’entre pas en premiers lieux pour le traitement de l’arthrose lombaire. Toutefois, en cas d’extrême urgence celle-ci s’avère nécessaire. Cette méthode entre en vigueur en cas de sciatique paralysante ou l’existence d’une tumeur. L’exécution de cette option requiert une longue préparation au préalable. L’opération entre en vigueur si les autres traitements ne produisent aucun effet positif sur l’état du patient. La décision d’une intervention chirurgicale est prise au bout de plusieurs mois de réflexions.

L’intervention en elle-même consiste à effectuer la libération des racines prises entre les disques. Cela permet de soulager la douleur, car les disques usés sont remplacés par de nouvelles. Auparavant, cette méthode était classée parmi les opérations lourdes, mais l’avancé au niveau des techniques médicales a relativement changer la donne. Ce mode de traitement de arthrose lombaire dure en moyenne une vingtaine de minutes tout au plus.

La pratique d’activités physiques pour le traitement de l’arthrose lombaire

La faculté mobile des personnes souffrant d’arthrose lombaire sont fortement réduite. Cela se traduit par l’intensité des douleurs occasionné par les mouvements au niveau de la zone touchée. Celle-ci s’atténue grâce à la mise en repos de l’articulation détérioré. Cependant, bien que cela puisse sembler contradictoire, la pratique d’activités physiques constitue un excellent moyen pour le traitement de l’arthrose lombaire. Le principe consiste à ralentir l’évolution progressive de la maladie en renforçant les muscles du dos. La réussite de cette méthode repose sur le choix des activités à pratiquer. De plus, cela réduit la masse corporelle diminuant ainsi la charge supportée par la colonne vertébrale. Parmi ces activités, l’on peut citer :

  • Une longue marche à pieds qui dure environ une trentaine de minutes ;
  • Ou alors, privilégier la montée des marches des escaliers au détriment de l’ascenseur.

D’autres méthodes de traitement de l’arthrose lombaire

En parallèle avec le traitement médicamenteux prescrit par le médecin traitant, il existe de nombreuses méthodes pour le traitement de l’arthrose lombaire. En outre, il s’agit de la kinésithérapie. Cela consiste à faire des séances de rééducation pour atténuer la douleur. De plus, cela aide à ralentir la progression de la maladie. Pour ce faire, le kinésithérapeute s’emploie à assouplir les articulations par l’adoption d’une meilleure posture. Ensuite, le professionnel communique l’apprentissage des plusieurs exercices à reproduire à domicile.

L’homéopathie aussi est une méthode efficace pour le traitement de l’arthrose lombaire. Par ailleurs, il est nécessaire d’effectuer une consultation chez un docteur homéopathe afin de recevoir les meilleurs conseils possible.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=lombarthrose
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2512573-arthrose-lombaire-lombarthrose-que-faire-causes-age-soulager/

Laisser un commentaire