L’arthrose touche-t-elle aussi les jeunes ?

0
84
arthrose enfant

L’arthrose est l’une des maladies chroniques les plus répandues. Généralement, les personnes âgées sont les premiers concernées, celle-ci étant souvent associé au vieillissement du squelette. Par ailleurs, cela provoque des lésions et inflammations au niveau des articulations. Cette maladie engendre d’insoutenables douleurs pour le malade et le laisse avec des séquelles. Néanmoins, celle-ci ne constitue pas une fatalité pour les seniors et n’est vraisemblablement pas contagieuse. Par contre, il existe une autre forme d’arthrose qui se présente chez des patients plus jeunes, voire même les enfants.

Qu’est-ce que l’arthrose enfant ?

L’arthrose enfant est un aspect assez rare de rhumatisme articulaire qui se présente chez les plus jeunes. Celle-ci se définit comme étant une maladie auto-immune non transmissible. C’est-à-dire que les articulations de l’enfant sont attaquées par son propre système immunitaire, provoquant ainsi de grandes douleurs. Heureusement, de récentes statistiques ont démontré que cette maladie ne touche qu’un enfant sur 50 000. Cette forme d’arthrose se trouve être idiopathique étant donné que ses origines restent jusqu’à présent méconnues.

Il existe plusieurs sortes de maladies comprises dans la catégorie de l’arthrose enfant, qui sont :

  • L’oligoarthrite juvénile ;
  • L’arthrose polyarticulaire séronégative;
  • Les spondyloarthropathies ;
  • L’arthrite systématique ou maladie de Still ;
  • L’arthrose juvénile associée au psoriasis.

Spécificités des divers types d’arthrose enfant

L’oligoarthrite juvénile est une forme d’arthrose enfant qui frappe essentiellement les petites filles avant l’âge de quatre ans. Cette maladie se manifeste au début au niveau d’environ quatre articulations. Celle-ci est habituellement asymétrique, c’est-à-dire sur les genoux et les chevilles. La manifestation d’une boiterie chez l’enfant est souvent le motif qui alerte les parents. De plus, le petit est souvent sujet à des difficultés oculaires entrainant une baisse de l’acuité visuelle. Cependant, même si la maladie cesse d’évoluer, les problèmes oculaires persistent. Par ailleurs, une consultation ophtalmologique s’impose accompagner de la pose d’un fond d’œil.

L’arthrose polyarticulaire séronégative atteint particulièrement les petites filles âgées de huit ans. Au début, l’arthrose enfant ne présente pas de symptômes physiques comme un gonflement par exemple. Cependant, le patient ressent d’insoutenables douleurs sur les parties atteintes. Ces derniers sont souvent quatre articulations.

Contrairement à ceux cités précédemment, la spondyloarthropathie est une forme d’arthrose enfant qui touche essentiellement les garçons au-delà de six ans. Cette maladie frappe souvent les articulations des membres inférieurs c’est-à-dire au niveau des chevilles et des genoux.

L’arthrite systématique ou maladie de Still se trouve être la plus courante parmi les diverses sortes d’arthrose enfant. Cette dernière touche tout autant les filles que les garçons, et elle peut survenir à n’importe quel âge pendant l’enfance. Néanmoins, celle-ci se manifeste généralement entre deux à quatre ans. Les symptômes spécifiques de la maladie de Still se caractérisent par une poussée de fièvre constante qui persiste et des douleurs. Cela se manifeste dès lors que la maladie débute chez l’enfant. Dès les premiers signes avant-coureurs, il est préférable de faire une consultation en vue d’un traitement. Ainsi, afin d’éviter toute complication qui se traduit par une évolution sévère de la maladie.

L’arthrose juvénile associée au psoriasis est une arthrose enfant accompagnée d’autres complications physiques sévères. Mis à part les atteintes au niveau des articulations, cela se traduit par des éruptions cutanées, inflammation des doigts et des anomalies sur les ongles.

arthrose enfant

Diagnostic de l’arthrose enfant

L’arthrose enfant comme son nom l’indique se manifeste chez les jeunes enfants, âgés de moins de seize ans. Cette maladie des os, qui touche particulièrement les articulations. Elle se caractérise souvent par une raideur et des douleurs sur les zones atteintes pendant une durée d’environ six semaines. Toutefois, cela ne résulte d’aucune cause apparente pouvant être à son origine. De plus, le malade souffre de différents maux tels que :

  • L’existence d’arthrose dans une ou nombreuses articulations ;
  • La formation d’éruptions cutanées ou de ganglions sur la peau ;
  • La présence d’une forte fièvre durant une quinzaine de jours.

L’arthrose enfant a la possibilité d’atteindre toutes les zones articulaires. Cependant, les manifestations sur les poignets, les coudes, les chevilles et les genoux demeurent les plus répandus. Par conséquent, une consultation médicale s’impose le plus vite possible afin de passer au traitement.

Traitement de l’arthrose enfant

Les petits atteints d’arthrose enfant doivent recevoir des soins à la fois psychologiques, médicale et en kinésithérapie. En effet, aucun de ces trois items n’est négligeable dans ce genre de cas. Par ailleurs, les médicaments adéquats sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les corticoïdes. Il est préférable de les mettre sous forme d’injection intra-articulaire afin d’estomper la douleur le plus vite possible. Néanmoins, certaines sont prises par voie orale.

Ensuite, la sulfasalazine et le méthotrexate sont efficaces pour soigner l’arthrose enfant. En général, ces médicaments interviennent en cas de forme sévère si des traitements précédents n’apportent pas de résultats fructueux. Ensuite, il existe d’autres biothérapies telles que le tocilizumab qui joue le rôle d’inhibiteur. D’autre part, il y a aussi l’anakrina qui est également un inhibiteur des récepteurs de l’interleukine.

Le recours à ces biothérapies offre une nouvelle perspective par rapport au traitement de l’arthrose enfant. Elles ont l’avantage d’avoir une possibilité d’action sur certaines cellules moléculaires du système immunitaire de l’enfant malade. Pourtant, la majorité des enfants atteints voient leur maladie évoluer jusqu’à l’âge adulte. Tout en sachant que pendant son enfance, l’individu a surement subi des séquelles, voir même un handicap à cause de l’arthrose juvénile. Cependant, il est plus au moins préalablement préparé à une sa prise en charge personnelle quant à la façon de gérer la maladie.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=arthrite_juvenile_pm
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/niv2/rhumatismes-enfant.htm

Laisser un commentaire