Fonctionnement des nootropiques: Comment boostent-ils le cerveau?

0
70
effet nootropique

Depuis plusieurs années déjà, la consommation de nootropiques a le vent en poupe. Le peu de personnes qui ne s’y s’en pas encore essayer, restent septique quant aux effets de ces substances. En effet, l’ultime question qui tourne autour des nootropiques est que s’ils sont vraiment efficaces? Ainsi la plupart des adeptes sont souvent des curieux, qui souhaitent comprendre la façon par laquelle ces produits améliorent votre mémoire et boostent vos capacités intellectuelles.

L’effet nootropique sur l’amélioration de la concentration

La concentration de définit par la capacité que vous avez à vous focaliser sur l’accomplissement d’une tâche spécifique. Cela se traduit par exemple au moment où vous regardez la télé et que vous ne prenez pas compte des stimuli extérieurs, comme le fait de ne pas entendre les personnes qui parlent autour de vous. L’effet nootropique permet ainsi à votre cerveau d’augmenter ses capacités. De ce fait, vous avez la possibilité de vous concentrer sur plusieurs activités en même temps. Ou alors, dans d’autres cas vous pouvez passer de l’exécution d’une tâche à une autre sans perdre votre concentration en cour.

Trouvez une source de motivation avec l’effet nootropique

La plupart des personnes après avoir consommé des smart drugs, ressentent généralement un sentiment d’euphorie qui les envahit. Effectivement, l’effet nootropique provoque chez l’individu un grand nombre de sensations de vitalité. Par exemple, une personne de nature relativement calme adhère ainsi à un état d’impulsion instantané. Les nootropes optimisent la motivation, c’est-à-dire qui pousse l’individu à réaliser ses activités jusqu’au bout. Ces substances déclenchent ainsi un genre de tilt dans votre cerveau. En fait, c’est le coup de pouce dont vos neurones ont besoin pour aller au maximum de ses performances. Cette situation se trouve être favorable pour les étudiants à la veille d’un examen. Ou alors un employé de bureau qui doit réaliser, sous la pression, un projet durant un délai assez court.

L’effet nootropiques sur la mémoire

Au début, les nootropes ont fait office de traitement. En effet, ces substances ont essentiellement été créées pour les personnes qui souffrent de trouble de la mémoire lié aux maladies neuro-dégénératives ou tout simplement à l’âge. Mais actuellement, l’effet nootropique a augmenté au fil des années, ils servent maintenant de boosters pour des jeunes souhaitant améliorer leur fonction cognitive. Par ailleurs les bienfaits des smart drugs sur la mémoire sont :

  • La mémoire immédiate ou mémoire de travail se constitue par les expériences et connaissances acquises pendant une durée d’une minute. Le nombre d’éléments accumuler pendant ce laps de temps se limite entre cinq à dix ;
  • La mémoire du présent ou mémoire à court terme qui a pour rôle de faire la rétention des informations que vous recevez au bout de 0,5 seconde à une dizaine de minutes, juste après la réception par le cerveau. Cela constitue la première phase vers une mémoire à plus long terme ;
  • La mémoire à long terme se définit par toutes les informations, connaissances et expériences que vous avez accumulées au fil des années. Cela commence depuis votre tendre enfance jusqu’à l’âge adulte et au-delà.

L’acétylcholine est l’un des neurotransmetteurs qui jouent un rôle essentiel au niveau de la création et la conservation de la mémoire. L’effet nootropique provoque ainsi l’augmentation de la performance de l’acétylcholine dans le cerveau. Cela permet d’apporter une amélioration au niveau de la mémoire. Parmi ces nootropes on peut citer la vitamine B6, le ginseng, le ginkgo et le bacopa.

effet nootropique

Régénération cérébrale grâce à l’effet nootropique

Généralement, le cerveau effectue un cycle de régénération qui effectue la création de nouvelles connexions. De plus, il effectue la réparation des membranes des cellules cérébrales. L’effet nootropique causé par la consommation de ces substances optimise la réalisation de ces nombreuses bioactivités régénératrices. Cela favorise d’autant plus la santé du cerveau de la personne. Afin d’obtenir ce résultat, il est fortement recommandé de privilégier la consommation des nootropiques comme l’hydne hérisson ou plus communément connu sous le nom de champignon crinière de lion. Ce dernier est un des principaux facteurs de régénération et de croissance nerveuse.

La protection neuronale que procure l’effet nootropique

Avec l’âge, le cerveau humain perd de sa vitalité. En effet, des troubles de mémoire apparaissent. Cela ne résulte pas forcément des effets nocifs causés par les maladies neuro-dégénératives. Le vieillissement est un des facteurs déterminants à la détérioration des fonctions cognitives. Néanmoins, l’effet nootropique offre une alternative à l’amélioration de cette situation subite par les personnes âgées. Par ailleurs, l’Ashwagandha est un excellent nootrope qui permet aux seniors de restaurer leur mémoire atteinte par une légère déficience cérébrale. De plus, cela les aide à préserver la capacité de concentration et de réception d’informations.

L’effet nootropique sur la gestion du stress

L’état de stress est une situation qu’il ne faut pas prendre à la légère. Celle-ci provoque des conséquences physiques et mentales, notamment sur la mémoire du présent. L’effet nootropique sur le stress procure d’excellents résultats. Pour ce faire, il est préférable de consommer de la Rhodiola Rosea, de la T-Théanine, du Bacopa Monnieri ou de la L-Tyrosine. Ces derniers engendrent de nombreux bienfaits sur le cerveau humain. Parmi cela, on peut citer :

  • La favorisation de façon naturelle la sensation de relaxation ;
  • L’augmentation de la résistance de métabolisme en état de stress ;
  • La régénération des substances chimiques du cerveau altérer par le stress.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/sante/grands-dossiers-sante/esperance-de-vie/pilule-longevite
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/32957-nootropique-definition

Laisser un commentaire