Existe-t-il un vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme ?

0
218
vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme

La maladie de Lyme connait sa source d’une bactérie appelée Borrelia burgdorferi. Elle se transmet par la piqûre de tique, à l’occasion d’une promenade en forêt, ou tout simplement dans votre jardin. Celle-ci se présente sous la forme d’un petit bouton, qui s’élargit au fur et à mesure. Il est important de la diagnostiquer le plus vite possible afin d’éviter les conséquences handicapantes qu’elle engendre. Cependant, ce périple n’est pas souvent facile à cause de la confusion causée par ses symptômes. À l’heure actuelle, les laboratoires ne cessent d’oeuvrer dans la recherche d’un vaccin pour s’en immuniser définitivement.

Un vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme : premier échec

Il y a de cela une quinzaine d’années, un laboratoire pharmaceutique a réussi à développer un vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme. Connu sous le nom de Lymerix, celui-ci avait été créé pour immuniser le corps humain contre la maladie. Toutefois, les nombreuses incertitudes autour de son mécanisme d’action sur l’organisme ont eu raison du vaccin. Pourtant, les chercheurs sont partis du concept d’administrer le virus sous une forme affaiblie ou morte chez une personne. Cela étant fait dans le but d’apporter à l’organisme une reconnaissance afin de produire des anticorps à cet effet. En principe, c’est l’existence d’anticorps qui fait office de protection.

Cependant, en raison de certains symptômes qui se manifestent à cause du déclenchement du système immunitaire, le vaccin risque de produire l’opposé du résultat escompté. Pourtant, différents tests ont été menés afin d’assurer l’efficacité de ce vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme. Par conséquent, cette vague de crainte a abouti à la suppression de la production. La mise en vente du vaccin a connu un échec total à cause des nombreux procès qui se sont succédé concernant le Lymérix.

Mesures de prévention pour lutter contre la maladie de Lyme

Jusqu’à présent, il n’existe pas encore de vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme. Par conséquent, la meilleure façon de s’immuniser reste la prévention. Pour ce faire, il est nécessaire de suivre certaines pratiques avant de s’adonner à des activités en plein air ou de traverser une forêt. Parmi cela, on peut citer :

  • Le port de vêtement à manche longue, fermé et de couleur claire ;
  • L’application d’une répulsive anti-tique sur la surface de l’épiderme ainsi que tous les vêtements ;
  • Se montré vigilant quant à la saison propice à la piqûre des tiques, notamment le printemps et l’automne ;
  • Mis à part les amateurs de camping ou de randonnée, éviter les lieux d’habitation des tiques qui sont les lisières de forêt, les bordures de chemins, fourrés, fougères et herbes hautes ainsi que les sous-bois.

vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme

Lutte contre la maladie de Lyme : comment retirer une tique ?

Il est tout à fait possible de lutter contre la maladie de Lyme, en retirant au plus vite l’agent porteur du virus au plus vite. En effet, à la suite d’un passage dans un endroit où vivent les tiques, procédez immédiatement à une vérification de l’ensemble de l’épiderme. En cas de piqûre, retirez l’insecte immédiatement. Pour ce faire, il faut connaitre certaines astuces pratiques :

  • Procéder à l’extraction au plus vite, notamment dans les 36 premières heures ;
  • N’appliquer aucun produit qui risque d’accroitre le risque d’infection en faisant régurgiter la tique comme l’éther par exemple ;
  • Éviter de toucher à la tique ou son régurgitat, d’éventuelles blessures aux doigts risquent d’engendrer la pénétration des germes ;
  • Le retrait doit être suivi d’une désinfection à l’alcool sur la piqûre ;
  • Garder l’insecte en vue d’une consultation médicale afin de procéder à une identification.

Avancé scientifique pour la création d’un vaccin afin de lutter contre la maladie de Lyme

Actuellement, une société franco-autrichienne œuvre pour la production d’un vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme. Cependant, celui-ci ne verra pas le jour avant plusieurs années.  En effet, ils sont en attente du feu vert afin d’avoir l’autorisation de procéder à la phase 2 du développement du vaccin. Ce dernier consiste à prendre pour cible la partie externe de la protéine de la bactérie porteuse de la maladie. Ainsi, il vise les six sérotypes de la borréliose qui existe à travers le monde.

  1. La phase I

La phase I du développement du vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme consiste à procéder à l’évaluation du profil d’innocuité ainsi que de la tolérance du candidat au vaccin. Ce test se fait sur différentes doses et formulations. Cela permet de mesurer la capacité des anticorps à combattre les différents sérotypes de borréliose. Par conséquent, les études qui ont été menées ont atteint leurs objectifs. Le candidat vaccin présente un profil d’innocuité favorable. Ainsi, les effets secondaires sont plus qu’infimes et il ne manifeste aucun problème au niveau de la sécurité. Par conséquent, chaque dose de formulation a démontré un immunogène parfait.

  1. La phase II

Les principaux dirigeants de cette recherche placent de grands espoirs quant à la réalisation de cette découverte innovante. En effet, cela témoigne de l’immense fierté qu’ils ont présentée à l’annonce de la réussite de la première partie du développement du vaccin pour lutter contre la maladie de Lyme. Afin de continuer sur leur lancée, ils sont dans l’attente d’un avis favorable de la part des autorités compétentes. De plus, cette deuxième sera finalisée dans les régions particulièrement touchées par cette maladie. Cela étant fait, afin d’inclure des personnes déjà frapper par la maladie dans cette phase de recherche.

Sources:
https://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/07/02/maladie-de-lyme-un-vaccin-possible-mais-pas-avant-cinq-ans_5324708_1650684.html
https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/un-candidat-vaccin-contre-la-maladie-de-lyme-199703

Laisser un commentaire