Comment vaincre le stress pendant la grossesse

0
378
stress pendant la grossesse

En général, la grossesse est une parenthèse heureuse pour la future mère. Cependant, elle n’en n’est pas moins un période de transformations psychiques et physiques, parfois stressante. Dans cet article, nous allons voir comment vaincre le stress pendant la grossesse.

D’où vient le stress pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, il existe de nombreuses sources potentielles de stress. Elles peuvent être de différentes natures avec des conséquences différentes, selon les futures mamans. C’est-à-dire, en fonction de leur histoire intime, leur caractère, les circonstances de la grossesse, ou encore des conditions de vie. Par ailleurs, le stress courant de la vie quotidienne, ainsi que les cas de stress aigu peuvent s’ajouter aux éléments inhérents de cette grossesse :

Le risque de fausse-couche

Ce stress de la fausse-couche est plus prononcé surtout si la future mère en a déjà été victime durant une précédente grossesse.

 Les maux de la grossesse

Les maux de grossesse sont nombreux :

  • Nausées ;
  • Mal de dos ;
  • Remontées acides ;

Ces derniers sont en mesure d’épuiser nerveusement la future maman.

Le stress du travail

La future maman pourrait avoir peur d’annoncer sa grossesse à son patron. Elle craint de ne plus retrouver son poste à son retour du congé de maternité. Ce sont des situations fréquentes chez de nombreuses femmes enceintes salariées.

Les examens médicaux

Durant ces examens, la femme pourrait craindre de découvrir un problème chez le bébé. Elle peut aussi ressentir une angoisse durant l’attente, si jamais une anomalie est suspectée.

 La crainte de l’accouchement

Il s’agit de la peur de ne pas reconnaître les signes du travail. De plus, cette crainte sera plus importante si l’accouchement précédent a été difficile, ou encore si la survie du bébé a été menacée.

La peur à la perspective du nouveau rôle de maman

Cette crainte se manifeste lorsqu’il s’agit d’un premier bébé. Toutefois, les cas peuvent être nombreux : l’inquiétude de la réaction de l’aîné, s’il s’agit d’un second ou la peur de ne pas avoir assez de temps à lui consacrer. La grossesse est une période de fort changement psychologique qui permettra à la femme de se préparer à son futur rôle de mère.

Ces diverses sources possibles de stress peuvent toucher les mères à cause des bouleversements hormonaux de la grossesse. Ainsi, elles sont plus sujettes au stress, aux sauts d’humeur et aux émotions à fleur de peau. Cette forme d’hyperémotivité est provoquée par un dérèglement hormonal dû à l’interaction et la fluctuation des différentes hormones de la grossesse.

Les risques de stress pendant la grossesse

Plusieurs études ont démontré les méfaits du stress maternel sur la santé du bébé et le bon déroulement de la grossesse.

Les risques pour la maman

Le stress pendant la grossesse augmente les risques d’un accouchement prématuré. Plusieurs facteurs seraient en jeu. Le premier concernerait le CRH, qui est un neuropeptide impliqué dans l’apparition des contractions. Or, les études ont prouvé que le stress pendant la grossesse favoriserait l’augmentation du taux de CRH. Par ailleurs, un stress intense pourrait aussi provoquer une susceptibilité à l’infection, ce qui va augmenter les risques d’un accouchement prématuré.

Les risques pour le bébé

Une étude italienne portée sur plus de 3800 enfants a prouvé que le stress pendant la grossesse augmente les risques de :

  • Asthme ;
  • Eczéma ;
  • Rhinite allergique

D’autre part, une étude allemande a quant à elle montré qu’en cas de stress pendant la grossesse, le placenta secrétait de la corticolinérine. Et ce, en réponse à la sécrétion de cortisol (hormone du stress). Or, la corticolinérine aurait un effet négatif sur le développement du bébé.

stress pendant la grossesse

Du repos et de l’écoute

Il est important de dépister au plus tôt les situations de stress pendant la grossesse et d’apporter du soutien à la future maman. D’ailleurs, c’est l’objectif de l’entretien prénatal du 4ème mois. Si une possible situation de stress ou de fragilité est détectée durant cet entretien, il est conseillé de recourir à un suivi spécifique. Par ailleurs, l’écoute et la parole peuvent suffire à apaiser les situations de stress pendant la grossesse. Le repos est aussi essentiel pour mieux vaincre les sources de stress. Même si la grossesse n’est pas une maladie, elle reste une période de modifications physiques et psychiques. Il est important de se recentrer sur soi et son bébé.

Surveiller son alimentation et rester active

Une alimentation équilibrée permet aussi de vaincre le stress pendant la grossesse. La future maman doit surveiller son apport en magnésium qui est le minéral anti-stress par excellence. La fluctuation de glycémie entraîne une baisse d’énergie et de moral. Ainsi, il est conseillé de privilégier les aliments à index glycémique moyen ou bas. Par ailleurs, pratiquer régulièrement une activité physique permet aussi de vaincre le stress pendant la grossesse. Cela permet de mieux s’aérer et de prendre du recul face aux situations stressantes. L’activité favorise la sécrétion d’endorphine, qui est une hormone anti-stress.

Le yoga prénatal

Le yoga prénatal permet aux futures mamans de se relaxer et de vaincre le stress pendant la grossesse. Elle offre un apaisement mental, ainsi qu’une profonde détente corporelle. Le yoga prénatal aidera la maman à s’adapter aux changements de son corps et de limiter les maux de grossesse. D’autre part, il existe aussi d’autres pratiques de relaxations qui aident à vaincre le stress pendant la grossesse. C’est notamment le cas de l’hypnose, la sophrologie et la méditation pleine conscience.

Sources:
https://www.magicmaman.com/,quels-sont-les-petits-remedes-quotidiens-contre-le-stress,3107,1149452.asp
https://www.santemagazine.fr/actualites/comment-gerer-le-stress-pendant-la-grossesse-189035

Laisser un commentaire