Comment se manifeste l’arthrose cervicale et quels sont les traitements adéquats?

0
134
arthrose cervicale

L’arthrose est une maladie des os, qui se manifeste au niveau des articulations. Celle-ci est causée par des lésions et inflammations, occasionnant d’insupportables douleurs au malade. La majorité des personnes atteinte sont les personnes âgées. Cette maladie se présente sous différentes formes, et attaque diverses zones articulaires du corps humain. Parmi cela, la colonne vertébrale, qui connait l’arthrose lombaire et l’arthrose cervicale. Ce dernier se situe au niveau du coup, et est l’une des plus fréquentes.

Qu’est-ce qu’on entend par arthrose cervicale ? 

Egalement appelée la cervicathrose, l’arthrose cervicale est la forme d’arthrose qui frappe le rachis cervical. Celui-ci se constitue de l’empilement de sept vertèbres qui sont séparées par des disques intervertébraux. Cette partie du corps est facilement ciblée par l’arthrose, étant donné sa forte mobilité. Cela se traduit par le fait qu’il sert de soutien pour la tête. La majorité des personnes ayant atteint la quarantaine sont victimes d’arthrose cervicale. De plus, cette statistique se trouve augmenter au fil des années, c’est-à-dire que presque tous les seniors sont frappés par cette maladie. Cela s’explique par le résultat des radiographies faites sur des patients âgés de plus de 80 ans.

L’arthrose est provoquée par l’altération du cartilage, se traduisant par des morceaux de cartilages se logeant au niveau des articulations. L’usure qu’apporte la vieillesse est l’une des principales causes de cette maladie. Néanmoins, cela n’en reste pas moins l’unique facteur. Par ailleurs, l’arthrose cervicale connait son origine dans le déséquilibre qui existe en la dégénérescence et la régénérescence du cartilage. En effet, celui-ci ne possède pas la capacité de rapidité de régénération autant qu’il se dégénère. Les sources précises cette usure sont jusqu’à présent non précise. Cependant, un grand nombre de facteurs à risques la provoque. Parmi cela, l’on peut citer :

  • Les antécédents familiaux qui se transmettent par la génétique;
  • Une malformation anatomique congénitale ;
  • Des séquelles post-traumatiques suite à un accident par exemple.

Symptômes de l’arthrose cervicale

L’arthrose cervicale se manifeste de diverses façons. Cela varie selon les cas de chaque individu. Près de la moitié des malades diagnostiqués ne montrent aucun signe spécifique. Par contre, d’autres patients sont sujets à d’insoutenables douleurs insoutenables au niveau de la zone atteinte. Tout d’abord, il y a la cervicalgie qui se caractérise par une violente douleur au cou. Dans certains moins graves, cela se soulage par un frottement pour chauffer les muscles de la partie douloureuse. Toutefois, pour dans un état plus avancé cela se traduit tel un coup de poignard au coup. Le patient ressent une forte sensation de brûlure accompagnée de crissement.

Ensuite, l’ostéophyte qui provoque un engourdissement entre les doigts et l’épaule. Cette pathologie se définit par une raideur dans le cou. La manifestation de celle-ci se traduit par des excroissances osseuses dans la nuque. Généralement, quand elle se situe sur la deuxième vertèbre, elle détériore le nerf d’Arnold. Cela engendre ainsi de fréquentes migraines lancinantes. De plus, cette pathologie occasionne des vertiges chez le malade. Et puis, à un stade avancé, l’arthrose cervicale apporte des difficultés au patient pour se nourrir. En effet, la croissance de l’ostéophyte crie un blocage au passage des aliments. Cela engendre des problèmes de déglutition à cause des difficultés d’avaler.

Un grand nombre d’autres symptômes caractérisent l’arthrose cervicale. Cela permet d’identifier la pathologie et de diagnostiquer la maladie. Parmi cela, on distingue :

  • La névralgie cervico-brachiale est une douleur unilatérale qui irradie le crâne, le bras, l’omoplate ou les seins. Celle-ci s’accentue par la toux et atteint son sommet pendant la nuit ;
  • Le blocage de certains nerfs se trouvant autour des vertèbres.

arthrose cervicale

Traitements pour soigner l’arthrose cervicale

Actuellement, il n’existe pas encore de traitement permettant de guérir définitivement l’arthrose cervicale. Cependant, différentes thérapies permettent de soulager la douleur ressentie par le malade. De plus, cela constitue une mesure de prévention contre les récidives. Ensuite, les traitements aident à retarder la progression évolutive de la maladie. Afin de corriger certains cas de déficit moteur causé par cette pathologie, une intervention chirurgicale s’impose évitant ainsi de graves complications. Néanmoins, il est fortement recommandé d’éviter toutes manipulations du rachis cervical. Cela s’explique par le fait qu’il se situe à proximité de la moelle épinière. Par ailleurs, les risques d’éventuelles blessures à ce niveau peuvent provoquer des accidents.

Les traitements médicamenteux apportent un soulagement au patient, par rapport à la douleur. Par ailleurs, le médecin traitant prescrit divers comprimés afin de réduire les inflammations. Il s’agit d’analgésiques, de crèmes anti-inflammatoires et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces derniers doivent cependant être pris avec précaution à cause de certains effets indésirables qu’elles peuvent engendrer.  De plus, en cas d’intenses douleurs des corticoïdes entrent en rigueurs, ou alors des opiacés qui sont des dérivés de l’opium.

La kinésithérapie

C’est aussi un excellent moyen pour soulager la douleur causée par l’arthrose cervicale. Cela se caractérise par des massages et tractions sur la table de vertébrothérapie ainsi que des exercices d’étirement. De ce fait, cela favorise l’assouplissement des zones articulaires et leurs musculations. Par ailleurs, le malade apprend les gestes adéquats tout en évitant la douleur. Il y a aussi le port d’un collier mousse. Le malade est tenu de la porter afin de soulager la douleur. Ou alors, l’utilisation d’un oreiller approprié aide à avoir un sommeil dépourvu de difficultés. Mis à part cela, les médecines douces offrent d’excellentes perspectives pour les patients. En effet, l’acupuncture constitue une option non négligeable pour traiter l’arthrose cervicale. Ou alors le recours à la cure retrouver dans les stations thermales, à l’aide de boue et d’eau chaude.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=arthrose-cervicale-quels-sont-les-symptomes-de-l-arthrose-cervicale-
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/12/21/19616-quelles-solutions-pour-larthrose-cervicale

Laisser un commentaire