Comment réduire le stress pour une femme enceinte ?

0
117
réduire le stress

La grossesse est une des périodes les plus heureuses dans la vie d’une femme. Toutefois, cela occasionne aussi beaucoup de stress. Cette situation résulte de plusieurs facteurs essentiellement causés par le changement que cela apporte. C’est tout à fait normalement de ressentir un peu d’appréhension. Cependant, trop de stress risque de nuire fortement à la santé de la femme et du bébé. Heureusement, il existe diverses façons de s’y soustraire afin de se prémunir de l’éventuelle conséquence.

Les sources du stress pour une femme enceinte

Afin de pouvoir réduire le stress chez une femme enceinte, il faut tout d’abord en déterminer la cause. En effet, cela résulte de différentes sortes de facteurs. Cela varie en fonction de chaque maman. Il peut s’agir:

  • Du caractère de la personne ;
  • de la condition de vie ;
  • de l’histoire intime ;
  • des circonstances de la grossesse ;
  • d’une situation de stress aigu tel le deuil, divorce, situation de guerre ou perte d’emploi.
  1. La fausse couche

Il peut parfois être difficile de réduire le stress chez une femme enceinte au cours du premier trimestre de la grossesse. Cela est essentiellement dû à la peur d’être victime d’une fausse couche. L’appréhension est d’autant plus grande pour une femme qui en a déjà subi une fausse couche ou plusieurs auparavant.

  1. Les maux de grossesse

Une grossesse occasionne de nombreux maux désagréables au quotidien. En effet, cet état provoque des nausées, une remontée acide, des malaises ou un mal de dos. Une sensation contraignante qui épuise fortement la maman sur le plan physique et nerveux.

  1. Le travail

La crainte d’annoncer la grossesse à son employeur ne constitue pas une mince affaire. Il est assez difficile de réduire le stress par rapport à cette appréhension. Cela s’explique par la peur de ne pas retrouver son poste au retour du congé de maternité. Une situation tristement courante pour grand nombre de femmes enceintes salarié.

  1. Le rôle de mère

Le fait de bientôt devenir mère est beaucoup plus stressant qu’il n’y parait. S’il s’agit d’une première grossesse, la crainte de ne pas savoir s’y prendre, la peur d’être une mauvaise mère. D’autre part, si c’est le second, l’appréhension de la réaction de l’aîné. De plus, il y a aussi la gestion du temps pour s’occuper de plusieurs enfants, pour arriver à satisfaire les besoins de chacun sans délaisser les autres.

Les risques du stress pour une femme enceinte

Le fait de réduire le stress chez une femme enceinte n’est pas une situation à prendre à la légère. En effet, dans le cas contraire cela risque d’avoir de graves conséquences chez la mère et l’enfant.

  1. Risques pour la mère

L’importance de réduire le stress durant une grosse repose sur le fait que cela aide à prévenir d’éventuel accouchement prématuré. Cela s’explique par l’augmentation des neuropeptides étroitement liés à l’état de stress. Pourtant, celui-ci implique l’apparition de contraction. De plus, il y a aussi la susceptibilité à l’infection qui influence la hausse de la production de cytokine qui se trouve être un élément déclencheur de l’accouchement prématuré.

  1. Risques pour l’enfant

De nombreuses études ont prouvé que le risque de contracter des maladies chroniques est considérablement grand chez un enfant ayant été exposé in utero au stress maternel. Parmi cela, l’on peut citer l’asthme, l’eczéma ou la rhinite allergique.

réduire le stress

Réduire le stress grâce à une bonne hygiène de vie

L’adoption d’une alimentation saine et équilibrée permet de réduire le stress durant la grossesse. En effet, ceci est nécessaire afin de contourner les fluctuations glycémiques qui exercent une influence sur la morale et l’énergie. Pour ce faire, il est indispensable d’inclure certains aliments dans le régime alimentaire tels que :

  • les noix du Brésil ;
  • les noix de cajou ;
  • l’eau minéralisée ;
  • les épinards ;
  • les lentilles et haricots blancs.

Ensuite, la pratique régulière d’exercices physiques constitue une excellente façon de réduire le stress. Toutefois, étant donnée la fragilité particulière de l’état de grossesse sachez choisir le sport adéquat. Entre autres, les plus prisés sont la marche à pied, la gymnastique douce ou la natation. Le sport permet d’apporter une aération de l’esprit ainsi qu’une manière de prendre du recul par rapport à la situation stressante. Le yoga prénatal est particulièrement idéal pour relaxer. Le travail sur le souffle ou pranayama ainsi que les nombreuses postures ou asanas apportent une profonde détente.

Utiliser la médecine douce pour réduire le stress

Il existe différentes méthodes de relaxation qui aident à réduire le stress d’une femme enceinte. La sophrologie, la méditation ou l’hypnose sont par exemple des moyens d’y parvenir. Par ailleurs, les remèdes homéopathiques qui sont des traitements habituels du stress en général sont bénéfiques durant la grossesse. Cependant, il est toujours prudent de demander conseil au pharmacien avant toute prise.

De plus, à partir du second trimestre la phytothérapie est particulièrement efficace pour réduire le stress. En effet, la prise d’infusion de camomille romaine, de tilleul ou d’oranger apporte un résultat fructueux. Ensuite, il y a aussi l’acupuncture qui est une pratique célèbre pour ces nombreuses vertus médicinales. Celle-ci exerce une action positive sur les facteurs de stress. Cette méthode soigne l’insomnie, éliminant ainsi les troubles de sommeil. Par conséquent, il est nécessaire d’effectuer une consultation auprès des professionnels en la matière. Il existe des médecins spécialistes en acupuncture, et des sages-femmes qui sont titulaires d’un DIU d’acupuncture obstétricale.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=stress-grossesse
https://www.magicmaman.com/,quels-sont-les-petits-remedes-quotidiens-contre-le-stress,3107,1149452.asp

Laisser un commentaire