Comment détecter l’arthrose de la hanche ?

0
182
arthrose de la hanche

Le vieillissement du squelette ou d’autres facteurs externes favorisent la détérioration des os. Ainsi, cela provoque l’apparition de diverses maladies chroniques comme l’arthrose. Elle se caractérise par l’usure du cartilage au niveau des articulations. Cette pathologie se manifeste à différentes parties du corps. Par ailleurs, la hanche en est souvent la cible. Une forme de la maladie qui atteint majoritairement les personnes âgées. Il est indispensable de diagnostiquer celle-ci le plus vite possible, afin de recevoir un traitement précoce. Pour ce faire, découvrez les symptômes et manifestations de l’arthrose de la hanche.

Qu’est-ce qu’on entend par arthrose de la hanche ?

L’arthrose de la hanche ou plus connue sous le nom de coxarthrose se caractérise par la détérioration du cartilage articulaire se situant entre la cuisse et le bassin. Étant donné que cette partie joue un rôle important dans le support de la majeure partie du corps, son apparition s’avère être particulièrement handicapante. De ce fait, le patient éprouve de grandes difficultés à marcher. Cette affection chronique connait une progression évolutive qui s’étale sur plus d’une dizaine d’années. Généralement, la coxarthrose ne se développe qu’à l’âge de 60 ans. Néanmoins, il existe certains cas qui sont diagnostiqués plus tôt. Le déclenchement de l’arthrose de la hanche résulte d’un excès de pression effectué sur le cartilage qui aboutit à sa rupture. Par conséquent, les morceaux de cartilages se dispersent dans la cavité articulaire.

  1. La coxarthrose primitive

L’arthrose de la hanche est qualifiée de primitive du moment où elle ne se présente qu’au troisième âge. Par ailleurs, celle-ci se trouve être favorisée par certains facteurs tels que :

  • Le port fréquent de charges lourdes ;
  • La prédisposition génétique ;
  • Le sexe étant donné que la ménopause favorise cette maladie chez les femmes ;
  • L’état de surpoids ou l’obésité.
  1. La coxarthrose secondaire

D’autre part, la maladie peut aussi se manifester plus tôt. Cette forme est appelée l’arthrose de la hanche secondaire. Pour ce genre de cas, les éléments déclencheurs sont d’autant plus physiologiques. Il peut s’agir de :

  • Anomalies anatomiques comme une inégalité de la longueur de la jambe par exemple ;
  • Une atteinte post-traumatique suite à une fracture au niveau de la hanche ;
  • Lésions des ligaments articulaires ;
  • Maladies métaboliques infectieuses ou inflammatoires.

Signes et manifestations de l’arthrose de la hanche

La douleur est sans nul doute, le symptôme principal de l’arthrose de la hanche. Celle-ci apparait progressivement au fur et à mesure que la maladie évolue.  La sensation de douleur se fait ressentir au niveau du pli de l’aine et affecte l’avant et l’arrière de la cuisse. Elle peut aussi s’élargir vers la fesse en attaquant l’arrière de la cuisse. Dans certains cas assez rare, cela atteint aussi les genoux. L’accomplissement d’effort de la part du patient augmente l’intensité douloureuse de l’arthrose de la hanche. Par conséquent, des mouvements anodins du quotidien se transforment en véritables supplices pour le malade. En effet, la personne atteinte de cette pathologie éprouve de grandes difficultés à :

  • Faire une simple marche à pieds ;
  • Monter les marches d’un escalier ;
  • Mettre ses chaussettes ou enfiler des collants.

arthrose de la hanche

Les douleurs provoquées par l’arthrose de la hanche

Heureusement, cela s’estompe et accorde un répit au patient quand celui-ci se met au repos. Ce dernier se retrouve souvent le matin, car les symptômes s’aggravent au fil de la journée. L’intensité de la douleur atteint son sommet le soir, plus particulièrement la nuit provoquant ainsi l’insomnie du malade. Toutefois, une sensation de raideur matinale se fait remarquer sur la zone articulaire. Il s’agit de la gêne fonctionnelle. Il est donc nécessaire de faire quelques légers exercices de déblocage pour y remédier. De plus, au fil du temps cette situation handicapante aboutit à une boiterie chez l’individu. Par ailleurs, le port de canne s’avère la meilleure façon d’aider la personne à se déplacer d’elle-même.

Au début, certaines arthroses de la hanche sont indolores. Ensuite, des poussées apparaissent spontanément. Cela se traduit par le résultat de traumatismes ou de microtraumatismes. Par ailleurs, cette situation provoque une réaction inflammatoire douloureuse. En effet, cette pathologie se définit plus comme une réaction inflammatoire, plutôt que d’une dégénérescence du cartilage. Ainsi, c’est au cours de l’examen clinique que cette douleur est identifiée. Cela se fait par le biais d’une mobilisation de la zone articulaire en question.

Diagnostics de l’arthrose de la hanche

Afin de déterminer le diagnostic exact de la présence de l’arthrose de la hanche, il est nécessaire d’effectuer une consultation médicale. Par ailleurs, le médecin traitant soumet le patient à divers examens. Toutefois, il arrive parfois que celui-ci ait parallèlement recours à l’avis d’un spécialiste pour en avoir la confirmation. Tout d’abord, le malade subit une évaluation par rapport à la gêne qui s’installe. Cela se mesure par rapport à l’impact que celle-ci occasionne dans la vie quotidienne du patient. Ensuite, il procède à l’identification des mouvements qui déclenchent la sensation de douleur. Et puis, une vérification quant au positionnement du bassin est aussi nécessaire. Mis à part ces nombreux contrôles, le médecin traitant doit aussi s’assurer de la mobilité de la hanche ainsi que d’une éventuelle présence de déviation d’axes des jambes.

Généralement, ces évaluations suffisent à fixer le diagnostic de l’arthrose de la hanche. Pour ce faire, tous ces examens sont effectués en position debout, allongée et une simulation de marche du patient. La radiographie vient compléter l’évaluation. Cependant, celle-ci a pour rôle de déterminer si la coxarthrose est secondaire ou primitive.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/15874-arthrose-hanche.htm
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2445910-arthrose-de-la-hanche-coxarthrose-comment-soulager-la-douleur/

Laisser un commentaire